SANDCASTLE – Construisez un château de sable !

Attention, avant de commencer cet article, sachez qu’il s’agit d’un prototype. Le matériel et les illustrations, bien qu’avancées, ne sont pas définitives. Cet article a pour but de vous présenter cet excellent jeu familial qui est à la recherche d’un éditeur… Retrouvez mon avis après la présentation et bonne lecture à tous…

cover03

Quelque part sur une plage en été…

« – REMI ! VIVIEN !… VOUS N’ALLEZ PAS TROP LOIN !

– Nan Maman ! On va juste faire un château de sable pour le concours !

– Dis quelque chose, chéri ! Je n’aime pas quand ils s’éloignent comme ça…

– Bah ! Laisse les donc s’amuser… ils ne sont pas tout seuls. Il y a d’autres gamins avec eux là bas…

Aujourd’hui, il fait beau et c’est journée plage pour la petite famille.

Tout se passait bien, jusqu’à ce que les deux frangins soient tombés sur cette affiche accrochée à un panneau de bois, à l’entrée de la plage…

Aujourd’hui, l’office de tourisme organise un concours de châteaux de sable et une belle récompense est réservée au vainqueur. Les deux frères décident alors d’y participer.

 

Ils sont là, à marcher sur le sable, avec leur short de bain, la crème solaire sur les épaules, les lunettes noires et jaunes en plastique sur le nez, ainsi qu’une casquette ornée d’un personnage de dessins animés à moitié effacé. Chacun marche sur la plage, un sceau dans la main, en faisant de grands pas. Mais dans leur tête…

P1010299

Votre équipement de départ, un seau…

P1010297

Vous voilà sur la plage, et déjà d’autres concurrents au concours…

…Mais dans leur tête, ils sont devenus deux chevaliers et, se déplacer en armure sur le sable, n’est pas chose aisée. Ils doivent donc faire de grandes enjambées pour avancer.

Comme tout chevalier qui se respecte, il est temps maintenant de bâtir son château et de remporter toute la gloire !  Bienvenue dans …

SANDCASTLE

 

Boite3DEt oui, dans Sandcastle, le gamin, ce sera vous ! Et votre château sera fait de sable… Mais comme tous les enfants, vous rêvez… Comme si, tout d’un coup, la construction de ce château était votre quête ultime, celle d’un noble chevalier…

Mais ne perdons pas de temps ! Les travaux doivent démarrer…

P1010300

Les joueurs ont 6 manches pour construire un château

P1010301

A chaque manche, une carte sera révélée, elle donnera un temps en minutes pour réaliser des actions. La première carte nous accorde 12 minutes …

P1010302

Les enfants comencent sur la plage où seront construit les châteaux

P1010303

Chaque joueur aura un plateau individuel où il pourra ériger son château, mais aussi être envahi petit à petit par la mer

Regarde là bas, sur la digue !  Il y a un marchand… Vite allons y !

P1010305

A son tour, on a le droit à deux actions. On peut alors se déplacer d’un lieu à un autre en suivant les traces sur le sable. 

P1010304      P1010306

Chaque déplacement vous coûtera alors 1 minute. Le joueur décompte alors le temps sur son minuteur…

Les enfants arrivent à proximité du vendeur de jouets et d’articles pour plage. Vraiment malin de s’être mis juste à l’entrée de la plage, les enfants ne peuvent y résister… Leurs yeux  se mettent alors à briller devant autant de merveilles…

– Bonjour monsieur, combien ça coûte ?     « Oh là, marchand, qu’as tu donc à nous vendre ?! Nous cherchons des outils pour ériger notre donjon » …

– L’épuisette ?   « Mais certainement messire, désignez moi vos choix, je vous ferais bon prix »

– Oui   « Et bien marchand, ceci me semble de bonne augure pour ce dont j’ai besoin, annonce moi ton prix »

– 5 euros   « Pour Monseigneur, je vous la cède seulement pour 5 piècettes d’or »

– ….    « Très bien marchand, je passe à mon domaine prendre cet argent pour te payer, réserve la moi, je reviens »

DSC00017

Oh les beaux équipements ! Seulement, voilà, vous n’avez pas d’argent en poche…

J’ai alors chevauché rapidement jusqu’à mon domaine pour rassembler la somme demandée…

– Maman, j’voudrais une épuisette là bas

– Non, tu as assez de jouets comme ça…

– Allez Maman, s’teu plait…

– J’ai dit non !

– S’teu plaiiiiiiiiiit …

Après 4 bonnes minutes de longues négociations où notre chevalier s’est roulé à terre en hurlant, a piétiné sauvagement le sol de ses pieds, et a versé quelques larmes forcées en geignant. La somme fût finalement rassemblée et l’achat bien mené… Désormais, il sera possible d’orner les douves du château de quelques poissons. Ce sera du plus bel effet… D’ailleurs notre chevalier reprit aussitôt le chemin, de sa longue quête, vers la plage pour y puiser de l’eau et des ornements divers…

DSC00019

Et oui, pour obtenir l’objet convoité, vous allez devoir faire un caprice ! Au bout de quelques minutes, vos parents finiront par céder… Bien entendu, plus l’objet est cher, plus il faudra faire durer vos négociations. ainsi l’épuisette vous coûtera 4 minutes ! (Rappelez vous, dans SandCastle, tout se paye en temps)

Nous voilà armé ! il est temps d’aller conquérir les terres encore inconnues pour y découvrir des trésors et des créatures mystérieuses

P1010310

Une fois, l’objet obtenu, vous vous équipez de celui-ci… Désormais, vous pouvez continuer votre but ailleurs, ou, pourquoi pas,  faire un autre caprice pour une autre action et s’il vous reste du temps ! De quoi ravir vos parents !

Pendant ce temps, les autres chevaliers dirigeaient eux aussi leurs travaux pour élever leur forteresse… Pour l’instant, rien n’était fait, les bâtisseurs du moyen âge manquaient… D’autres avaient misé sur les fondations… il ne fallait pas longtemps pour comprendre que ce beau sable blanc donnerait beaucoup de cachet.

Ainsi, un château réalisé avec un beau sable blanc aurait de bonnes chances de se rapprocher de ça, pensaient nos chevaliers….

281986.ori

Enfin presque…

P1010312

Un autre lieu permet d’obtenir, pour une minute passée, du sable bien blanc… L’air de rien celui-ci doublera les points d’une construction…

 

Bon, ne perdons pas de temps ! Chargeons nos mulets pour transporter tout ce dont nous avons besoin !

P1010317

Tous cela est bien intéressant, mais hélas, vous ne pourrez pas transporter à l’infini ! En effet, ce sable devra être stocké dans votre seau et vous ne pourrez en transporter qu’une tuile par seau. On pourra aussi y stocker de l’eau , des poissons et des coquillages

P1010313        P1010315

Mais rappelez vous…le marchand ! Bien pratique pour avoir plusieurs seaux ! Et tout le monde le sait.. un roi sans sceau, n’est rien…

D’ailleurs, les autres chevaliers avaient bien compris qu’ils allaient devoir s’équiper eux aussi… Le temps passait et les caprices se sont enchaînés ….

P1010316   P1010313

 

 

P1010314        P1010315

Le marchand se frottaient les mains, les enfants faisaient leurs caprices, les touristes agacés se bouchaient les oreilles et les parents cédaient, mais …

Mais les nobles chevaliers obtenaient tout le matériel qu’ils jugeaient nécessaire. Désormais, il fallait passer aux choses sérieuses : Commencer les constructions !

Sir Vivien regardait l’océan… il avait entendu parlé de ces raz de marée qui pouvaient réduire à néant tous les efforts…  Pas question de se laisser surprendre, il entreprit aussitôt de s’en protéger en construisant un mur de sable au bord de l’eau…

P1010320

L’eau va déferler en deux grosses vagues durant la partie ( une à la manche 3 et une autre à la dernière)… un mur de sable permet de s’en protéger… Ici, le joueur vert décide de passer 4 minutes pour construire le mur… 

Le chevalier pourpre, l’observant, se dit que l’idée était bonne. Lui aussi construisit le mur…

P1010321

 Ce sera également un moyen pour changer l’ordre du tour à la prochaine manche. Si on reste comme comme sur la photo, l’ordre du prochain tour sera : vert en premier, puis pourpre, enfin jaune et bleu, mais rien n’est encore joué

Revenons à Sir Rémi..

– il nous faut de l’eau pour solidifier le ciment des constructions du château… Partons en chercher !

P1010322   P1010325

– Profitons en pour y recueillir quelques poissons afin de décorer nos futures douves ! … Bon sang ! Un poisson gris, ça ne vaut rien, remettons le à l’eau

P1010324

Si le joueur est équipé du matériel adéquat, il peut pêcher… On prend alors un poisson au hasard avec une épuisette… puis on le retourne. S’il n’a pas de couleur de l’autre côté, la pêche ne donne rien. On remettra le poisson là où on l’a pris. Ce sera aux joueurs de mémoriser l’emplacement pour ne pas retomber dessus… Diantre ! Pas facile que cela !

Pendant que Sir Rémi essayait tant bien que mal de pêcher, d’autres sont partis en quête de belles reliques : Des coquillages !

– Oh bon sang ! il y a des trésors par ici ! 

Certes il fallait fouiller le sol… Mais parfois, les récompenses en valaient la peine.

P1010338

A la plage, on peut creuser le sol… la première couche demande peu de temps et ne nécessite pas d’outils… Mais pour aller plus profond, des pelles en plastique ou en bois seront indispensables…

– Regardez moi tous ces trésors !!

P1010353

Creuser peut parfois devenir intéressant. On y trouve des coquillages, mais avec un peu de chance, on peut y dénicher aussi avoir des trophées qui rapporteront des points facilement

P1010355

 

 

Mais voilà, le temps passe vite…

Tous les chevaliers ont épuisé leur temps. Certains ont été économes, d’autres ont dépensé sans compter dans des actions coûteuses.

DSC00013

Lorsque tout le monde a épuisé son temps, on passe à la manche suivante

Une nouvelle carte manche est alors tirée, et la marée va monter tout doucement

P1010328

A chaque manche, des événements vont avoir lieu… ici, les fouilles et la pêche prendront plus de temps

P1010337   P1010330

La marée monte et l’eau va petit à petit envahir la plage.   Les compteurs « actions » sont alors réinitialisés avec le nombre de minutes indiquées sur la carte manche. 

Les chevaliers s’affairent de nouveau à leur tâche ! Sir Vivien court chercher de l’eau, croisant Sir Rémi, le seau déjà plein… Qui a eu raison ? Faire un mur de protection ou se concentrer directement sur la construction ?

C’est alors que Sir Rémi s’exclame…

– Oh là ! entreprenons les travaux ! Appelez les bâtisseurs ! Et commençons de ce pas !  Et pour débuter, je voudrais élever une belle tour pour mon château, ce sera digne de ma gloire !

DSC00016

Un joueur a le choix de construire parmi plusieurs tuiles. Les tuiles du haut coûte plus chers en temps (malus supplémentaires)… Ainsi, il peut être important de commencer tout de suite. Mais parfois au contraire, il faut attendre la manche suivante, puisque les tuiles descendent entre chaque manche et seront de moins en moins coûteuses … ici Sir Rémi a le choix ! Il se lance dans la construction d’une tour…

– Vite préparez le ciment et taillez les pierres… Prenons ce sable blanc que j’ai amené des terres hostiles, ce sera beaucoup plus joli !

P1010335

Après avoir choisi la tuile, Le joueur enlève le temps de son minuteur pour une tour , soit 4 minutes (pas de malus de temps supplémentaire, puisque celle-ci était en bas). Il dépense de l’eau… Puis il construit sa tour, ce qui lui amènera deux fois 4 points de victoire en fin de partie… Et oui deux fois, grâce au sable blanc qu’il utilise en plaçant sa tuile sous la tour !

 

Mais ailleurs …

Pour un certain chevalier, la pêche fut bonne et, il décida de creuser des douves pour y déposer les poissons qu’il avait capturé …

P1010342

Certains ont eu plus de chance que Sir Rémi, on dirait

P1010349

Les joueurs creusent pour amener de l’eau , mais cela permet aussi d’y déposer des poissons qui leur donneront des points supplémentaires. On construit alors une tuile « fleuve »

D’autres avaient orné leur château de magnifiques jardins, qu’ils ont agrémenté de coquillages trouvés en creusant… C’est d’un chic à faire pâlir les autres chevaliers, ma foi !

P1010356      P1010357

Les constructions s’enchaînaient et les châteaux prenaient forme, quelques remparts les remparts s’élevaient…

P1010359

Construire un mur à son château, c’est aussi se protéger contre les menaces de la grosse vague… c’est comme si on avait construit sur le mur au bord de l’océan, d’ailleurs on avance son pion sur le mur

P1010367

 

 

Ce fut alors la première catastrophe …

Une vague s’est élevée… Elle se précipitait vers nous à la vitesse d’un cheval au galop mais avec la force d’un dragon… Elle était énorme …

P1010366

A la fin de la troisième manche, une vague de « force 8 » vient envahir les joueurs…

Heureusement pour moi, j’ai eu la bonne idée de me protéger ! Ainsi ce que j’avais bâti auparavant m’ a permis de retenir cette catastrophe et les dégâts furent minimes

P1010367      P1010374

Tout le monde doit ajouter alors 8 cases d’eau… Moins le nombre de murs que l’on a construit…

Hélas, d’autres ont pris le risque de délaisser la menace, n’est ce pas sir Rémi ?

Mais tous vaillants, nous n’avons pas abandonné !

Et c’est le chevalier Vivien qui réussit l’incroyable défi de poser quatre coquillages différents à son château en premier !

DSC00009   DSC00010

Le jeu va également s’agrémenter d’objectifs… Certains seront donnés au premier à le réaliser, d’autres seront décomptés en fin de partie

Alors que les châteaux se faisaient plus beaux les uns des autres…

P1010382

 

DSC00007

Une nouvelle grosse vague menaçait à la dernière manche… une force 10 cette fois !!

DSC00005

Quels châteaux allait résister ? Nos chevaliers avaient ils construit suffisamment de murs de protection ?

Et enfin à qui reviendrait le plus de gloire ?…  Et bien…

Mais après tout… pourquoi ne pas entrer vous même dans la légende ?

Ce que j’en pense :

Construire un château de sable !… Non mais vraiment…N’est ce pas une idée géniale pour un jeu ?

Avouons le tout de suite, SandCastle m’a attiré immédiatement par son thème ! …Quelques images issues du festival de Cannes m’avaient fortement intrigué et donné envie de le tester. Même s’il s’agit encore d’un prototype qui ne demande qu’à exister, son matériel et son allure m’ont convaincu à m’asseoir pour tenter une partie.

Sans surprise, et c’est plutôt rassurant vu le thème, SandCastle se place comme un jeu familial et ses mécaniques restent à la fois simples et diversifiées. Durant 6 manches et un temps donné pour chacune d’elles, on va pouvoir réaliser des actions pour mener à bien la réalisation de son château de sable et, si possible, les objectifs. La stratégie est abordable et multiple.

Ainsi, il faudra savoir optimiser ses déplacements, retenir en mémoire la position des poissons gris qui n’apportent rien, profitez des manches qui s’écoulent pour prendre des équipements moins chers, faire attention aux vagues qui pourront détruire votre château et, enfin acheter les constructions qui conviennent le mieux, au bon moment… et surtout profiter des opportunités avant les autres.

Dans la présentation, je ne vous ai pas révélé toutes les facettes du jeu, telles que les rivières qui ont, par exemple, des formes particulières qu’il faudra assembler sans vous gêner pour la suite. De même, Le hasard de la pêche pourra se contrôler grâce à certains équipements comme la canne à pêche, qui permet de piocher deux poissons et d’en choisir un sur les deux. Et d’autres choses encore à découvrir en y jouant…

SandCastle, c’est aussi de la tension, lorsqu’on verra l’eau envahir son plateau. Plus le temps passera, plus vous allez espérer retenir les vagues en construisant des murs. Plus il y aura de murs, plus vous serez certains de vous protéger, mais moins vous aurez de temps pour pêcher, partir à la rechercher de coquillages ou construire plus de tours…

SandCastle s’adresse à tout public et les enfants pourront aisément participer à une partie. Il a surtout cette magie de plonger les adultes dans les souvenirs de jeunesse lorsqu’on partait à la plage avec les parents, et puis C’est tellement amusant de voir son château prendre forme. Ce sera un défi de réussir à construire le plus beau, sans qu’il soit cassé par les vagues ! Bon sang, moi ça me rappelle mon enfance.

En résumé, c’est un bon jeu familial basé sur un thème original et très immersif, le tout avec un matériel qui donne envie d’y jouer…

SandCastle est à la recherche d’un éditeur… Alors, chers éditeurs, venez donc le tester  😉

SandCastle, un jeu de Remi et Vivien PICARD avec lesquels vous pouvez prendre contact à ce lien 

(Testable à Parthenay sur demande, testable au Brussels festival)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s