Le grimoire de l'Alchimiste

Vivre les jeux !

EUPHORIA – Test de l’Alchimiste

Euphoria Box vertical HighRes1_low

Année 2274… Plus personne ne parle de la « Terre » mais d’EUPHORIA

DSC07095

 

Quelque part aux hautes autorités… Le chef d’équipe se tient debout devant un écran. L’homme nous tourne le dos. On ne distingue pas le visage sur l’écran à cause de la forte lumière placée derrière lui… Le son est fort et La voix est grave et calme.

– Il me semble avoir été très clair.

– Oui, monsieur, nous allons veiller à imposer votre autorité.

DSC07096

– J’y compte bien. Sinon vous en connaissez les conséquences.

– Mais monsieur, vous savez bien que les citoyens finissent par…

– SILENCE ! Ou je vous fait remplacer immédiatement !

– Bien, monsieur

– Maintenant sortez, au lieu de discuter

 

Quelques parts, dans un quartier d’habitations proches de Souterria…

DSC07097

 – Aahhh encore une belle matinée, chéri, pour aller au travail…

– Tu es fou ! Ne m’appelle pas comme ça, tu sais bien que c’est interdit !

– Oui…oui… je sais excuse moi, 3417

– Et puis dépêche toi ! Les autres sont déjà partis travailler… Tu devrais aller au liquéfacteur aujourd’hui, rappelle toi que nous avons un technicien de Souterria parmi nous. Xander fait parti de notre équipe et ce sera bon pour nous de travailler dans Souterria…

DSC07098

 – Si tu le dis, 3417…

 

A Souterria

DSC07099

Le travail au liquéfacteur avait permis de produire non seulement de l’eau mais aussi d’augmenter l’allégeance des techniciens de Souterria. Désormais, si une équipe possédait un technicien de Souterria, son travail au liquéfacteur produirait une quantité d’eau supplémentaire.

DSC07100

Aussitôt, l’équipe rouge avait envoyé un ouvrier au liquéfacteur, vu qu’ils avaient eux aussi un technicien spécialisé à Souterria. Il n’avait pas n’importe qui dans leur équipe, puisqu’il s’agissait de Faith, l’hydroelectricienne ! Une ouvrière perfomante qui savait produire de l’électricité immédiatement avec l’eau… Un tour de force ! En général, il fallait envoyer du monde aux générateurs pour avoir de l’énergie

DSC07102

 

 

En collaboration avec notre ouvrier, les rouges ont produit 2 eaux et une troisième ainsi qu’une ressource d’énergie grâce à Faith… Bon travail !

DSC07103

 

– Ouvrier Faith ?

– Oui Monsieur…

– Je suppose que vous avez conscience de l’excellent travail réalisé ?

– Euh… oui, je crois

– Merci ouvrier Faith, ce sera tout pour aujourd’hui

– Bien Monsieur  …

CLIC …. « COMMUNICATION TERMINÉE… Achetez, achetez plus, soyez heureux »

DSC07104

– Prévenez les autorités, l’équipe rouge commence à être plus lucide, si cela continue… nous devrons… recycler l’un d’entre eux

 

 Pendant ce temps, au générateur d’Euphoria… Le coeur énergétique du nouveau monde.

– L’équipe a été coordonnée Monsieur.

– Bon travail, on peut les envoyer en même temps. Envoyez l’un au générateur. Et l’autre pour la construction du tunnel.

– Bien Monsieur

DSC07105

DSC07106

Alors que l’un des ouvriers noirs a produit de l’énergie, l’autre a été utilisé pour commencer les travaux du tunnel vers Souterria. Non seulement ses travaux permettaient de trouver et de récolter ce minerai appelé Or, mais ils permettaient de creuser une galerie qui fournirait un raccourci aux techniciens d’euphoria pour extraire très rapidement de l’eau à Souterria.

 

Pendant ce temps, le liquéfacteur tournait à plein régime… Cela était normal parfois. Mais personne ne savait à quoi cela pouvait servir

DSC07112

 

 

Réserve d’ouvriers

– Monsieur… nous sommes prêt à recycler l’eau en liquide amniotique.

– Parfait…  Lancez le processus…

 

DSC07113

 

Le nouvel ouvrier est prêt Monsieur… C’est le numéro 1138… Lucidité de 1

DSC07122

 

1 ! C’est encore mieux… Bon travail

Avec ce nouvel ouvrier, le responsable rouge avait repris confiance… Désormais, il pourrait passer plus de temps à négocier des pièces rares sur le marché. Oui…à Euphoria, il y a avait un trafic parallèle, un trafic étrange… Celui des artefacts

DSC07114

 

Equipe noire…

– Rappelez les ouvriers, il est temps de distribuer d’autres tâches…

– Bien monsieur, Avons nous de quoi les gazer d’extase ou par ingestion ?

– Pas encore… Je sais que le moral va baisser mais nous avons eu d’autres d’urgences…

– Bonne nouvelle, monsieur, la chance est avec nous, ils ont décidés de travailler de nouveau ensemble.

 

DSC07115  DSC07123

 

…J’aimerais activer notre second spécialiste le plus vite possible. L’un d’eux est toujours sans formation

DSC07124

 

Pendant ce temps, à la réserve d’ouvriers

L’équipe blanche avait décidé de se renforcer aussi par un nouvel ouvrier, tout comme les rouges. Ils avaient dû d’ailleurs leur prendre la place.

DSC07119   DSC07120

Avec ce retour impromptu … La situation avait basculé pour les rouges… Laisser trop d’ouvriers ensemble engendraient des discussions entre eux… Et les discussions, ce n’est pas ce que les autorités appréciaient le plus … Les discussions généraient des interrogations, des interrogations sur l’existence…

DSC07125   DSC07126

– Monsieur, nous avons un problème

– Lequel ?

– Les ouvriers deviennent lucides. Leur niveau, combiné au niveau général a dépassé la valeur minimal de 15. Le N° 6 a décidé de démissionner de son poste. il ne veut plus être un numéro mais un homme libre.

– Un homme libre …!? Et bien, éliminez le…

– Bien Monsieur… à vos ordres 

DSC07127

6 fut recyclé et retiré de l’équipe rouge

 

Les noirs continuaient à creuser le tunnel vers Souterria

DSC07109

– Hey ! Regarde ce que j’ai trouvé !

– Qu’est ce que c’est ? 

– Je ne sais pas…il y a une étiquette marqué « Made in france 1984 »

– Tu devrais le donner au patron. Il parait qu’ils adorent ces vieux trucs.

– Tu crois ? 

– Absolument…Ils appelent ces machins là des « artefacts » ..

– Des artefacts ? Ouais… Bizarre… bon je vais remonter ça…

 

Dans le nouveau monde… Les ouvriers continuaient à travailler… Et les hauts parleurs encourageaient l’économie…

DSC07110

On continuait à extraire l’extase verte depuis les couches nuageuses d’Icarus… Certains affirmaient qu’autrefois le ciel était bleu et le soleil brillait de mille feux… Mais ce n’était que des rumeurs, tout le monde voyait bien que tout était vert. Et ceux qui insistaient, finissaient au recyclage… Bien fait pour eux ! Sales menteurs !

DSC07129

D’autres équipes travaillaient dans les fermes de Wasterland… On comptait sur eux pour nourrir la population…

DSC07121

Bref tout allait bien, dans le meilleur des mondes…

 

Un marché parallèle …

– J’ai envoyé l’un de mes ouvriers à Icarus pour me dénicher…ce que tu sais… au marché noir

– Fort bien, mon ami, mais tu n’as pas peur qu’il en sache trop ?

– Bah… Tu sais bien ce qu’on en fait quand ils deviennent trop … lucides

– Ah ah ah… Oui ce n’est pas faux…

DSC07131

– Oui il m’a dégoté un livre et un jeu de société appelé « Viticulture »

– Oula c’est rare tout ça

DSC07132

– Absolument ! Mais j’ai de quoi mettre tout cela à discrétion à la maison et disponible à la vente… Bon j’en prendrais pas plus de 3…

DSC07133

– Et tu comptes les garder ?

– Oh que non, je les ai troqué… Ceci m’a permis d’obtenir quelques contrats à Icarus, d’instaurer un peu plus mon autorité

DSC07134

DSC07135

 

Petit à petit les gouvernants ont imposé leur autorité…

Ils ont exploité, ils ont trafiqué et ils ont espionné… Les tunnels pour pirater les ressources des différentes régions ont progressé…

DSC07136

Et des équipes plus spécialisées se sont formées… De meilleurs ouvriers totalement dévoués avec de belles compétences…

DSC07137

D’autres ont usé de leur influence au sein des territoires pour obtenir aussi des spécialistes

DSC07138

 

Une voie profonde, sortie de nulle part et de partout à la fois se diffuse toujours dans tous les couloirs blancs des cités, dans les habitations aussi…

« Achetez, achetez plus … »        « Achetez, achetez plus .... Achetez maintenant, soyez heureux »

– Bon moi je sors ! …

– Mais où veux tu aller ?

– Je vais aller voir où en est la construction du nouveau marché…

La construction avait bien avancé.

DSC07139

Il a pu ouvrir rapidement… Mais les investisseurs blancs avaient boudé leur participation aux travaux… Désormais, ils subiraient quelques désagréments

DSC07140

 

– Nous avons fait comme vous avez dit messieurs… Désormais les ouvriers blancs seront obligés de faire un grand détour…

– Parfait ! Cela va les démoraliser un peu plus

– Et le marché permettra d’imposer l’autorité essentiellement grâce à de l’investissement de production… Pour celui ci, ce sera la nourriture

– Bon travail

 

 A propos des tunnels…

 – Le tunnel est terminé Monsieur…

DSC07141

– Parfait, que les techniciens d’Euphoria piratent le liquéfacteur de Souterria. Bon sang, j’imagine leur tête quand ils ne vont pas comprendre pourquoi leur réserve diminue aussi vite. On va les écraser chez Souterria

– Monsieur, il y a cependant un problème. Souterria aurait réussi à faire un tunnel vers Wasterland..

DSC07142

(Long silence)

– … C’est noté … Vous pouvez disposer

 

Le temps passe…

Le temps passe, les marchés se découvrent

DSC07143

Les techniciens atteignent leur maximum de compétences et sont récompensés par leur chef d’équipe

DSC07144   DSC07145

DSC07146

Les responsables imposaient leurs autorités sur tous les marchés, dans toutes les régions, et avec l’aide de leurs meilleurs techniciens…

DSC07151DSC07150

 

Mais finalement…

 – Monsieur ?

– Oui ?

– Nous y sommes presque…

– Utilisez le dilemme..

– Bien Monsieur…

DSC07148

 

– Monsieur, nous avons réussi. Cela fait 10

– Très bien.

– Monsieur !…

– Oui ?

– Non rien…

CLIC …. « COMMUNICATION TERMINEE »

– N° 2 ?

– Oui Monsieur ?

– Je crois qu’il en sait trop. Éliminez le…

 

 

Ce que j’en pense ?

EUPHORIA a osé se lancer dans un thème plutôt délicat en allant à l’encontre de tous les standards, puisqu’il a choisi la voie de la Dystiopie… Dystopie ? Vite ! Wikipédia… Allez, je vous aide :

« Une dystopie, également appelée contre-utopie, est un récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu’elle empêche ses membres d’atteindre le bonheur. Une dystopie peut également être considérée comme une utopie qui vire au cauchemar et conduit donc à une contre-utopie. L’auteur entend ainsi mettre en garde le lecteur en montrant les conséquences néfastes d’une idéologie (ou d’une pratique) présente à notre époque »

On sera, donc, plongé dans un monde où le bonheur et le partage… Et bien, il n’y en a pas, mais beaucoup ne le savent pas. Pour représenter cela, EUPHORIA est un jeu d’opportunisme dont le principe consiste à placer ses ouvriers au meilleurs endroits pour profiter des autres ou, au contraire, les placer pour en éjecter vers le propriétaire en espérant qu’ils soient écartés du jeu.

En effet, dans Euphoria, on a deux jauges, l’une pour indiquer le nombre de cartes « artefacts » (un nounours par exemple) que l’on peut avoir en main. Ces cartes sont essentielles pour poser des pions « autorité » (les pions en étoile). Dix étoiles posées et vous gagnez la partie. L’autre jauge concerne la « lucidité » de votre équipe. Ainsi, à chaque fois qu’un (ou plusieurs dés) revient devant soi après avoir été rapatrié par vos soins ou parce qu’il a été éjecté, il faut le lancer et additionner tous ses dés puis ajouter le niveau de lucidité de la jauge…Un total de 16 ou plus, et l’un de vos ouvriers part à la défausse… Ceci engendre des perte de temps, et de ressources…

On peut s’amuser ainsi, à renvoyer, si possible un ouvrier adverse juste au bon moment pour provoquer ce genre de désagrément aux autres joueurs. Bien entendu, vous allez me dire, pourquoi ne pas jouer avec seulement deux ouvriers ? Et bien, c’est tout simple : Moins vous aurez d’ouvriers, plus vous serez obligé de faire revenir ceux-ci du plateau pour faire de nouvelles actions et donc perdre du temps. En clair, il faut essayer de faire le plus de choses possibles en dépensant le moins possible d’aller retour de dés… Et surtout profiter des autres dés dans les phases de production pour obtenir plus de ressources…

Le jeu est assez étrange et je dirais « hors norme »… il faudra un petit temps pour s’adapter. Mais le matériel ne manque pas… Les ressources sont des pions en bois et j’adore les jeux avec plein de pions en bois… Eau, énergie, extase, nourriture, or, argile, pierre, et tout ça déjà dans leur sachet de rangement respectif …Les dés, comme vous avez pu le voir, sont particulièrement adaptés graphiquement au thème avec de jolis gravures d’engrenages. On notera également un résumé des règles, bien pratique pour se rappeler comment y jouer sans être obligé de tout relire. De beaux efforts pour rendre le jeu agréable…

Le jeu n’est pas trop complexe à prendre en main, et donne même la possibilité de jouer jusque 6 joueurs… Sachant qu’il fonctionne très bien à partir de 3

Avec tout ce matériel un thème « hors norme » et une mécanique originale et subtile de placement de dès et des pouvoirs obtenus par les techniciens…EUPHORIA a su me séduire. 

Age : 13 ans (mais accessible dès 12 ans d’après moi, voir moins)

Nbre de joueurs : 6

Vous le voulez ? Il est disponible ICI

DSC07149

3 commentaires sur “EUPHORIA – Test de l’Alchimiste

  1. Pingback: EUPHORIA – Concours de l’Alchimiste | Le grimoire de l'Alchimiste

  2. Pingback: EUPHORIA – Les résultats du concours | Le grimoire de l'Alchimiste

  3. Pingback: FESTIVALS DE JEUX – L’Alchimiste à Cannes et Épinal – Episode 2/3 | Le grimoire de l'Alchimiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 9 janvier 2015 par dans 1-Gestion, 1-Plateau, 3-Moyen, Connaisseurs, Experts, Futuriste.

Le Grimoire a eu

  • 251,059 visites
Follow Le grimoire de l'Alchimiste on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :