Le grimoire de l'Alchimiste

Vivre les jeux !

FREEDOM – Test de l’Alchimiste

804-Freedom-1

Etats Unis d’Amérique 1800 ..

DSC06694

En cette période là, le pays de la liberté ne l’est pas…

DSC06701

la carte du plateau représentant les USA

Des centaines de milliers d’esclaves travaillent encore dans les plantations au sud des Etats Unis. Le tabac et le coton sont des cultures essentielles pour l’économie du pays et quoi de mieux qu’une main d’oeuvre quasi gratuite et soumise pour en tirer un maximum de bénéfices ?

1842820068

DSC06696

Les plantations du sud  et les groupes d’esclaves que nous aideront à faire fuir

C’est au Nord que se trouve l’espoir de vivre enfin libre… Les régions du nord ne sont pas déclarées comme des états esclavagistes, mais la « terre promise » se trouve bien au delà… Au Canada, à des milliers de kilomètres…

DSC06698

Le Nord des Etats unis, en bleu… Une zone où l’esclavage a été abolie…

 

DSC06699

Le Canada… appelé « terre promise » … C’est là, qu’il faut amener les esclaves en fuite

La liberté, ce peut être une longue attente, souvent sans espoir, tant que les esclaves seront au service des « maîtres »… Au mieux, on finit inutile et brisé par le travail ou bien comme domestique … Mais toujours esclave au final.

Non… la seule chance de liberté, c’est la fuite… La fuite vers le Canada… Un périple extrêmement risqué lorsque l’on sait qu’on a une valeur marchande. Depuis l’interdiction de la traite en Atlantique , un esclave est une valeur très rentable pour les propriétaires. Pas question de le laisser s’échapper aussi facilement ! Pas question de le laisser partir au Canada. Et même s’il réussit à atteindre les états nordistes, la traque va continuer…

C’est alors qu’apparaissent les  « Slave Catchers », les chasseurs d’esclaves, poursuivant, traquant sans cesse, les groupes en fuite, même dans les états du nord.

patrols slave_29

 

DSC06700

Ci dessus, les chasseurs d’esclaves qui vous barrent la route, se déplacent et poursuivent les fuyards…

Pour tout esclave en fuite, capturé et rendu à son propriétaire, c’est la prime assurée ! Ce sera aussi le temps de quelques abus. Ainsi, des hommes libres, incapables de prouver leur liberté lors de leur capture, deviendront aussi des esclaves contre leur gré…C’était tellement facile. Personne pour les défendre, parce qu’il n’y avait pas de procès. Et lorsqu’il y avait un juge, celui-ci était payé le double pour remettre une personne en esclavage, plutôt que de prouver sa liberté.

On avait beau être dans le nord des états unis, là où l’esclavage était déjà aboli, il n’en restait pas moins des personnes mal intentionnées. Des personne prêtes à vous dénoncer aux chasseurs pour quelques dollars, ou par simple conviction.

DSC06710

Des cartes rouges (opposition) viendront vous mettre des bâtons dans les roues …

La fuite vers la liberté, c’était le risque de faire un très long voyage avec le danger permanent des chasseurs à votre poursuite… Une épreuve impossible sans l’aide de quelques personnes pour vous aider, vous guider, vous donner un toit ou vous nourrir. Tout cela devait se faire dans une discrétion absolue. En général, les voyages se faisaient de nuit.

Ces personnes, les abolitionnistes, vont alors aider les esclaves à fuir. Il formeront tout un réseau : « The underground Railroad », le chemin de fer souterrain…

Oh non, ce n’est pas une voie ferrée avec des trains et des gares… C’est juste un nom de code où chaque personne aura sa place, un poste, une mission précise…

J’y étais… Oui, j’étais contre l’esclavage. Je ne pouvais pas supporter de piétiner la dignité humaine… Je devais agir, même si cela était dangereux. Je ne connaissais pas tout le monde dans le réseau. Juste quelques personnes proches… Pour notre sécurité, il fallait en savoir le moins possible sur les autres.

J’étais épaulé par une conductrice et un chef de gare … ou si vous préférez une personne qui accompagne les esclaves dans leur fuite et une autre pour les héberger…

DSC06706

Les joueurs, bien qu’ils vont diriger tout le réseau, endossent le rôle d’un personnage qui leur permettra d’avoir quelques avantages…

Moi même, je suis un « agent » … un rôle important

DSC06702

L’agent pourra bouger deux esclaves « gratuitement » à chaque tour et pourra retirer un esclave de chaque marché aux esclaves, mais seulement une seule fois pour la partie. Chaque personnage a un avantage à chaque tour et un autre valable qu’une seule fois… Il faut donc l’utiliser à bon escient !

 

Non seulement, je connais quelques endroits pour faire voyager discrètement les esclaves, mais quelques relations me permet de « sauver » quelques pauvres individus mis en vente sur le marché aux esclaves…

DSC06707

Le marché aux esclaves… A chaque tour de nouveaux esclaves vont arriver. Le jeu dure 8 tours

DSC06709

 

Nous étions tous réunis pour faire fuir un maximum d’esclaves… Tous pour l’abolitionnisme. il fallait les faire partir, les faire traverser le pays, et en sauver un maximum ! C’était notre conviction à tous.

DSC06711

En 8 tours, pour une partie à 3 joueurs, il faut sauver 16 groupes de personnes représenté par un cube. C’est l’un des objectifs… mais pas le seul…
DSC06714
Ces groupes (cubes) seront à placer au Canada… 16 cubes placés ici en 8 tours et un premier objectif est atteint (il y a deux conditions pour la victoire)

Mais il faut surtout qu’il y en ait le moins possible qui se fassent capturer, torturer et ou conduit à la mort. Nous ne pouvions pas tolérer, non plus, que des familles soient brisées et séparées…

DSC06712

A chaque tour, les groupes de personnes qui se trouvent au marché d’esclaves seront placés dans les plantations.. Si on ne peut plus en mettre, ils sont considérés comme des esclaves « perdus » et placés sur cette tuile…. Symbole des  esclaves morts, des familles brisées ? La règle n’en parle pas… Si dans cette partie on doit écarter plus de 18 cubes : On a perdu !

DSC06709DSC06715

 A la fin du tour, les cubes du marché iront sur les plantations… On voit tout de suite que quatre d’entre eux ne pourront pas trouver une place si on ne fait rien… ils seront alors perdus … On est en niveau facile, logiquement en mode expert, les places visibles sont déjà remplies dès le début et l’objectif est plus difficile

DSC06716

Voilà c’est parti.. le jeu va se dérouler en 8 tours, mais il sera réparti sur 3 périodes visibles ci-dessus (1800-1839, 1840-1859, 1860-1865). A  chaque tour, les joueurs pourront prendre (et acheter) des jetons qui leur donneront des actions, de l’argent ou pour passer à la période suivante.
DSC06717

DSC06718

Pour chaque période, des cartes « abolitionnistes » seront  disponibles et mises en place au début de chaque tour. Parmi elles, nous croiserons les fameuses cartes rouges (les cartes oppositions) qui viendront nous perturber.

DSC06719

les autres cartes abolitionnistes nous apportent des avantages, mais il faudra les acheter …

DSC06720

Pour passer d’une période à une autre, un seul moyen : Apporter un maximum de soutien à la cause… Ce soutien est représenté par une valeur. Il faudra acheter tous les jetons soutien d’une période pour passer à une autre. Et surtout, c’est le second objectif obligatoire pour gagner la partie. A trois joueurs, ce sera en tout 12 jetons de soutien réparties sur les trois périodes qu’il faudra acquérir, soit 120 Dollars ! Cela s’ajoute aux 16 groupes d’esclaves qu’il faut conduire au Canada…Dur dur !

1800 Etats unis d’Amérique

Les chasseurs écument déjà les régions du nord à l’affût du moindre esclave en fuite. Parfois ils sont imprévisibles et peuvent nous tomber dessus à tout moment. S’ils parvenaient à capturer un groupe en fuite, ceux-ci partaient directement de là où ils venaient : Au marché au esclaves…

DSC06721

 

DSC06722DSC06723

Au début de chaque tour, un chasseur se déplace grâce à deux dés, un pour désigner un des cinq chasseurs, un pour le sens et le nombre de cases où il va se déplacer. Le chasseur suivra « sa route ». S’il tombe sur un groupe, celui-ci est renvoyé directement au marché…Ici le chasseur orange se déplace de 3 cases sur sa route dans le sens des flèches blanches.

Tout va bien pour le moment. Certes, notre réseau n’a pas réuni toutes les conditions… Nous sommes encore faibles, et nous n’avons pas les moyens d’avoir le soutien que l’on espère… Mais il est déjà temps de nous organiser. Nous avons appris que quelques groupes d’esclaves voulaient fuir vers le nord. Maltraités, torturés pour certains, il étaient temps d’agir…

Nous nous sommes concertés pour savoir qui les guideraient dans leur fuite. Il nous fallait aussi de l’argent, des moyens pour les aider…

DSC06724

 En début de tour, les joueurs se concertent pour prendre chacun jusqu’à deux jetons.

 

On avait décidé, la chef de gare et moi même, de faire fuir un maximum d’esclaves. A nous deux, on pouvait faire fuir jusqu’à une douzaine de groupes…

DSC06727

Certains jetons permettent de bouger les esclaves. ceux-ci permettent de bouger 3 groupes d’une case. Ces jetons sont payants.

La conductrice allait intervenir après nous. Elle connaissait du monde et pourrait lever des fonds pour aider les personnes en fuite…

DSC06728

D’autres  jetons rapportent des moyens sous forme d’argent. Ici le joueur qui utilisera ce jeton aura 1$ par cube sur une case verte. Symboliquement, cela représente l’aide que l’on apportait aux fuyards.

 

Cet argent était nécessaire pour nourrir, abriter et acquérir tout ce dont nous avions besoin… Ces fonds nous permettraient de progresser dans notre cause …

 DSC06725

En levant de l’argent, les joueurs pourront acheter les jetons soutiens, très chers et faire progresser le jeu vers une autre période. En effet, les jetons, une fois achetés ne reviennent pas en jeu. (sauf un déplacement), faut donc rapidement acheter ces soutiens pour avoir accès à d’autres jetons.

 

Voilà, nous étions prêts, on avait tout préparé…des pots de vin, des personnes infiltrées, … On pouvait tenter de faire partir des esclaves de nuit. Oui… même si ce n’est pas facile de se déplacer dans le noir, la nuit, c’est plus discret !

DSC06726

Une fois la planification des jetons terminée, on commence les actions par le joueur ayant la lanterne.

J’ai commencé à guider quelques groupes depuis les plantations vers les villages avoisinants…

DSC06729

Le jeton ci-dessus permet de déplacer trois groupes vers une destination.

Il fallait faire attention. A la moindre erreur, les chasseurs étaient prêts à nous traquer et capturer les esclaves en fuite.

DSC06730DSC06731

Lorsqu’un groupe rejoint une route d’un chasseur, celui-ci se déplace immédiatement vers le cube. Les chasseurs vont vite nous encombrer

Bon sang ! Impossible de passer par ici ! Le chasseur Orange rôde dans le coin… Comment faire ?

DSC06732

Je vais devoir faire appel à l’une de mes connaissances … Théodore Weld… Avec lui, c’est la discrétion assurée, il pourra m’aider. je sais qu’il va réussir à soudoyer le chasseur qui compromet notre plan…

DSC06733DSC06734

Les joueurs peuvent acheter aussi une carte abolitionniste. Celle-ci, par exemple, permet de déplacer un groupe depuis une plantation, sans que le chasseur soit alerté.

Dans certaines villes, nous arrivions à obtenir de l’aide. Une aide indispensable pour continuer ce périple. Ainsi, à Saint Louis, une des personnes du chemin de fer a pu nous aider …

DSC06736

Lorsque des esclaves arrivent dans certaines villes, celle-ci permet de gagner de l’argent

 

Voilà ! On n’avait réussi à faire fuir pas mal d’esclaves depuis les plantations, j’avoue que nous étions fiers mon amie chef de gare et moi même … 8 Groupes en fuite ! Pas mal pour un début…

DSC06737

vue générale après les actions des deux premiers joueurs. Les personnages des joueurs apportent aussi un pouvoir comme on l’a vu, ce qui a permis de faire reculer encore le chasseur orange.

Nous avions fait beaucoup de dépenses et toujours pas de quoi obtenir des soutiens … Il était temps de trouver de l’argent. Heureusement, notre conductrice avait prévu que cela serait nécessaire. Pendant que nous aidions les esclaves à voyager, elle a pu obtenir un peu d’aide financière.

DSC06738

Ce jeton permet de lever 1$ par village dans le sud où se trouve un cube. Huit cases vertes, occupées, nous donnent alors 8 $ et 16 $ avec les deux jetons. On n’aura pas le droit de jouer plus de deux jetons par tour et par joueur. En revanche, on peut les jouer plus tard. Bon là, on avait déjà épuisé tous les jetons de levée de fonds.

Mais ce n’était pas tout ! La conductrice profita de l’argent gagné pour déplacer encore deux groupes et acheter un soutien 2$ moins cher ! Un joli coup !

DSC06740

Cette carte abolitionniste nous permet d’acquérir un jeton moins cher et déplacer deux cubes

 

Voilà on avait fait un bon début… Regardez toutes ses plantations vidées de leurs esclaves, Vive la liberté !

DSC06741

 

Hélas, les maîtres firent aussitôt venir de nouveaux esclaves dans les plantations.. heureusement, il y avait du travail pour tout le monde cette fois-ci

DSC06742 DSC06743

A chaque fin de tour, une carte du marché est vidée dans les plantations. S’il n’est pas possible de placer tous les cubes, ils seront perdus

DSC06744DSC06746

Une nouvelle carte est alors remise en jeu et remplie de nouveaux esclaves..  plus que 7 tours pour réussir à faire fuir 16 groupes…

DSC06747DSC06749

On retire ensuite la carte à droite (ici elle a été déjà achetée), puis on décale la file à droite

Nous étions bien partis, déjà de nouvelles personnes sont venues prêtes à soutenir notre cause …

DSC06750

On complète alors avec des cartes de la pioche de la période en cours…

Fin 1830, on avait commencé à lever des fonds, mais nous n’avions toujours pas réussi faire passer des personnes au Canada…

DSC06751

Certaines villes ramènent de l’argent lorsqu’on termine son déplacement, ceci permet de compenser l’absence de jetons de levée de fonds s’ils ont déjà été utilisés

C’est avec difficulté, que nous sommes finalement parvenus à obtenir un peu d’argent pour le soutien… Il n’y avait pas eu de captures pour le moment, mais les chasseurs nous barraient souvent le passage et tournaient dangereusement autour de nous. L’accès vers le Canada était difficile…

DSC06754DSC06764

Les joueurs réussissent finalement à prendre le dernier jeton soutien avec 10$. ils vont enfin pouvoir reprendre des jetons sur la période suivante.

1840 ….

Les difficultés sont toujours là, nous avons toujours du mal à faire passer les groupes vers le nord des Etats Unis. Je sens que la situation va se débloquer pour les prochaines années, mais il y avait trop de monde sur le réseau du Sud…  Les chasseurs ont finalement réussi à capturer quelques groupes …

DSC06760DSC06761

Avec ce jet de dés et trop d’esclaves à proximité, il fallait s’y attendre : Un chasseur capture un groupe (celui sur sa case d’arrivée)

DSC06762

Le cube capturé vient alors s’ajouter au marché

Comme cela ne suffisait pas, alors que l’on peinait toujours à progresser vers le nord, les propriétaires avaient racheté des esclaves… Et des familles furent brisées …

DSC06766

Cette fois, plus de places pour mettre tous les esclaves sur les plantations. L’excédent est perdu…

DSC06767

Les cubes en trop seront mis sur la fiche d’objectif… mais dans la zone du bas. Une fois cette zone remplie, ce sera la défaite !

Cette fois, il fallait réagir ! De nouveaux abolitionnistes sont arrivés en renfort et nous pouvions enfin entreprendre de grands déplacements et de nouvelles levées de fonds !

DSC06769

Nouvelle période, nouvelles cartes tirées de cette période. Elles seront de plus en plus puissantes.

DSC06770

Mais aussi de nouveaux jetons, plus chers, mais plus nombreux. Il faudra cette fois acheter 8 soutiens (80$ à réunir) avant de passer à la période suivante

Ça y est, nous avons enfin réussi à amener le premier groupe au Canada ! Les mois passaient, il fallait se hâter !

DSC06771DSC06772

Lorsque les cubes passent les mailles du filet, on peut enfin les déposer au Canada… Voilà le premier ! encore 15, alors que nous sommes déjà au 4ième tour sur les 8. Difficile, mais pas infaisable …

Petit à petit avec plus de discussions entre nous, nous commençons à ramener de plus en plus de groupes vers le nord puis au Canada

DSC06773

 

Quelques uns se faisaient encore capturés ou n’intégraient pas les plantations … mais ce nombre réduisait d’années en années… nous avions bon espoir.

DSC06774

 

On soudoyait même quelques opposants en versant des pots de vin

DSC06775

Parfois, on peut acheter une carte opposition pour empêcher ses effets. Mais certaines l’interdisent

On sauvait de plus en plus de personnes… Mais les marchés défilaient vite, les chasseurs nous bloquaient parfois. Les finances manquaient aussi pour nos soutiens…

DSC06776

 

 

 

1860…

Nous en étions à la troisième période… On y était presque, plus qu’un tour à jouer et seulement quatre groupes à faire passer, un soutien à prendre

DSC06780DSC06778

DSC06777DSC06779

 

Ce que j’en pense ?

Moi qui suis un grand amateur de jeux à thème très fort, avec Freedom me voilà comblé ! Freedom est, en plus, coopératif, un style de jeu que j’aime beaucoup puisqu’en général, les jeux coopératifs entraînent beaucoup d’interactions entre les joueurs et j’aime ces jeux où l’on discute beaucoup… le jeu de société quoi …

Avec un matériel de bonne qualité, un très grand plateau, des cartes toilées et de belles illustrations complètement en rapport avec le thème ou de véritables photos, Freedom aurait pu paraître austère. Mais, tout au contraire, il va nous propulser directement dans le monde difficile de l’esclavage. Et on va entrer complètement dans le jeu… A chaque instant, ces cubes vont prendre vie dans nos esprits, deviendront vraiment des esclaves en fuite, et on ne voudra en sacrifier aucun…

Avec une difficulté réglable, Freedom va peu a peu croître en tension, lorsqu’on va voir les cartes de marché défiler beaucoup plus vite qu’on ne le voudrait ou, encore, si les esclaves perdus s’accumulent trop vite. il faudra planifier chaque tour sans faire d’erreurs pour réussir et avoir un maximum de coordination dans nos actions.

Ce que j’ai également apprécié dans Freedom, c’est sa faible part de hasard, ou tout au moins un hasard très transparent où l’on aura plus l’impression de contrôler les événements que de les subir. Personnellement, en dehors du jet de dès des chasseurs, les autres contraintes sont connues d’avance et avec de la coordination, on peut tenter de les contourner. Bien entendu, pour cela, il faut une équipe de joueurs bien soudée.Une erreur, un oubli et la défaite gagne du terrain…

Le jeu dure entre 1 h 30 et 2 heures selon le nombre de joueurs. Pourtant, à chaque partie, je n’ai pas vu pas le temps passer. Au contraire, la tension du jeu va capter toute notre attention et la durée d’une partie sera complètement oubliée.

Personnellement, je joue sur la version anglaise, ce qui m’a permis…et bien tout d’abord de pouvoir y jouer tout de suite, mais aussi de profiter de quelques bonus comme une extension avec de nouvelles cartes et des pions « chasseurs » en bois… Les règles sont en français, faciles à comprendre. Chaque carte est traduite. De plus, la symbolique est suffisamment explicite pour se passer de la traduction au bout de quelques tours. En plus, j’ai entendu dire qu’il y avait à peine 100 exemplaires dans les étals … un test de la part d’Asynchrone pour mesurer son succès ?… Et bien, c’est réussi pour moi en tous cas !  Signalons aussi que le jeu est également très bon et bien dosé à deux joueurs…

Freedom est un jeu au thème fort et réaliste qui sait captiver les joueurs dans une coopération où l’échange, la coordination et la stratégie sont indispensables pour réussir.

Mais je ne suis pas le seul à avoir aimé

img-52e7b5e561933

 

Ah au fait, c’est vrai… je ne vous ai pas dit si on avait gagné…   Tant pis, c’est trop tard

 

Vous le voulez ? cliquez ICI

Un commentaire sur “FREEDOM – Test de l’Alchimiste

  1. Pingback: [05/03/2016] Freedom Le Chemin de Fer Clandestin, Dr. Eureka, Tout Là-Haut |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 3 octobre 2014 par dans 1-Plateau, 4-Conséquent, 4-Coopératif, Connaisseurs, Divers, Experts.

Le Grimoire a eu

  • 264,088 visites
Follow Le grimoire de l'Alchimiste on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :