Le grimoire de l'Alchimiste

Vivre les jeux !

Intrigue à Venise – Test de l’alchimiste

Ne laissez pas vos déductions gondoler !

intrigues-a-venise

Récemment, Iello nous sort « intrigue à Venise ». Et là, tout de suite, je vois dans vos regards de vétérans que tout cela n’est pas vraiment nouveau puisque ce jeu a déjà été édité en 1988 par MB. Oui Môssieur, cela même ! Et en grande distribution en plus !

img-1355945534.50d2163e0fed8

Mais c’était il y a fort fort longtemps et ce jeu n’a rien de démodé. Que nenni !

Mais laissez-moi plutôt vous expliquer un peu le principe. En effet, en 1988, tout le monde n’achetait pas des jeux de société car vous étiez peut-être trop jeune…

Intrigue à Venise, est un jeu de déduction à la Cluedo, mais, je vous rassure, en beaucoup mieux !

burp

Intrigue à Venise se joue de 3 à 5 joueurs mais c’est à quatre qu’il sera le meilleur, tout simplement parce que c’est un jeu d’équipe.

DSC03989

Vous expliquer toutes les règles en détail ne vous donnerait pas vraiment toute la saveur du jeu alors je vais vous en faire un résumé.

Sur le plateau est représentée la ville de Venise avec ses routes et ses canaux et différents points de rencontres (Une bonne trentaine). Sur ce plateau, sont installés des personnages masqués de chaque couleur (vert, bleu, rouge, jaune) et pour chaque joueur, on aura des personnages grand ou petit, gros ou mince.

25_fevrier_2005__007

Chaque joueur va incarner secrètement un personnage précis (taille, corpulence et identité). La couleur étant déjà connue par les autres. L’un des joueurs sera votre coéquipier mais il faudra déduire de qui il s’agit car vous ne le savez pas au début.

Intrigue-Venise

A chaque tour, on aura trois actions tirées au hasard avec le masque de la prophétie. Le masque de la prophétie permet de tirer au hasard, trois actions pour le joueur, à l’aide de billes de couleur. Ce seront principalement des déplacements dans la ville ou sur les canaux. Ainsi, vous pourrez aller rencontrer d’autres personnages pour lui réclamer des identités ou des « déguisements » (Les déguisements sont la taille ou la corpulence). L’adversaire devra vous montrer trois cartes dont une sera vraie.

carte1

Quelques exemples de cartes que l’on montre aux adversaires

A cela vient s’ajouter un personnage utilisable par tout le monde : L’ambassadeur. Celui-ci pourra aussi lors de rencontre réclamer des indices, mais cette fois, deux indices seront vrais

image

En noir, l’ambassadeur

Et c’est là que commence la déduction. On imagine par exemple qu’il vous montre qu’il est petit. Or vous le savez que c’est vous et uniquement vous. Donc cette carte est un mensonge. Conclusion, il y en a une vraie dans les deux autres. Il faudra donc cocher les bonnes cases sur votre feuille de déduction, cachée derrière votre paravent.

Une fois votre coéquipier trouvé, vous allez alors devoir accomplir une mission, comme par exemple « allez à la rencontre de Madame ZsaZsa ». Et donc vous allez devoir parfois déduire d’autres personnages. Une fois la mission accomplie et si vous ne vous êtes pas trompés, vous gagnez la partie.

Ce que j’en pense ?

Je déteste Cluedo, je n’ai jamais aimé Cluedo. Cluedo me fait autant d’effet qu’une 9ème rediffusion d’un épisode de la petite maison de la prairie. Pourtant, Intrigue à Venise est aussi un jeu de déduction, mais cette fois le niveau est bien plus élevé, et malheur à celui qui ne va pas gérer sa petite fiche correctement, car il va tourner en rond. Intrigue à Venise n’est pas destiné à des joueurs trop jeunes car le challenge est bien là. Oui, j’ai bien dit challenge puisque, au-delà de trouver qui sera quel personnage, il faut trouver votre coéquipier le plus vite possible avant que ce ne soit l’autre équipe qui termine la partie.

J’aime aussi cette tension qui va vous amener à vous révéler à celui que vous pensez être votre équipier. C’est là qu’intervient un terrible sentiment de doute « Pourvu, que ce soit bien lui… »

Intrigue à Venise est un très bon jeu de déduction, ce qui est rare déjà et surtout d’un niveau bien plus captivant et supérieur que son aîné : Cluedo

Nbre de joueurs : 3 à 5 (Mais 4 conseillé)

Age : 10 ans (mais 12 conseillé)

Vous le voulez ? Cliquez ICI

burpSans titre

3 commentaires sur “Intrigue à Venise – Test de l’alchimiste

  1. Pingback: Les Retours d’ESSEN – Découvertes | Le grimoire de l'Alchimiste

  2. Manu Slipdebain
    2 novembre 2013

    Étant complètement fan d’Intrigue à Venise (et ne comprenant pas trop le succès de Cluedo, tant il est vrai qu’Intrigue à Venise fait une meilleure part à la déduction), je découvre pour cette version, qu’il est noté « 5 joueurs » sur la boîte. Qu’en est-il de ce 5ème joueur ? Quel est son rôle ? L’ancienne version étant jusqu’à 4, il me semble, non ?

  3. tapimoket
    2 novembre 2013

    Bonjour, le cinquième joueur va prendre le rôle de l’ambassadeur. Une variante un peu ennuyeuse, ma foi, c’est pourquoi je conseille 4 joueurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 30 octobre 2013 par dans 1-Plateau, 3-Déduction, 3-Moyen, Connaisseurs, Experts, Famille, Renaissance, et est taguée .

Le Grimoire a eu

  • 240,448 visites
Follow Le grimoire de l'Alchimiste on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :