Le grimoire de l'Alchimiste

Vivre les jeux !

MICE and MYSTICS – Test de l’alchimiste

MICE AND MYSTICS

 ou quand Bernard et Bianca décident d’éclater la face aux sales rats

boitemm

Bon, j’avoue que je fais dans le trash quand je parle de Bernard et Bianca qui tabassent les méchants. Car malgré son mécanisme d’exploration de donjon (ou plutôt de maison) dans lequel nos héros devront tuer tous les méchants sur leur passage…Oui malgré cela, je dois bien avouer que MICE and MYSTICS conserve son côté conte fantastico-aventure mignon tout plein.

mice and mystics2

Mignon tout simplement à cause de la beauté du jeu.De magnifiques tuiles, de belles figurines qui nous plongent directement dans l’ambiance… Enfin, je ne vais pas m’attarder sur son contenu puisque je l’ai déjà fait ICI. Parlons plutôt du fonctionnement de M&M (Non, je ne fais pas de référence à une cacahuète enrobée de chocolat mais je fais bien référence à Mice & Mystics. Mais M&M, c’est moins long à écrire quand même)

story-book-cover

Le livret des scénarios

M&M est un jeu à scénarios et 11 scénarios sont proposés dans la boite de base. Ces scénarios peuvent être joués indépendamment les uns des autres ou en campagne. Attendez vous, cependant, à ce que fleurissent de nombreux autres scénarios sur des sites qui seront dédiés. Ou encore, vous pourrez créer des scénarios de votre propre cru (N’hésitez pas à me les transmettre dans ce cas, je les mettrais en ligne pour le plaisir de tous). Il y a de fortes chances, également, que des extensions, déjà diffusées aux états unis, fassent à leur tour leur apparition en France (Ci dessous l’extension « Heart of Glorm »)

extensionMM

Une future extension ?

Chaque scénario pourra apporter son lot de règles propres sans aucune restriction. Je vais m’attarder ici uniquement sur les règles de base qui tiennent sur une vingtaine de pages, quand même ! Enfin, après une ou deux parties, on se rendra compte que ce n’est pas si compliqué. Le jeu est conseillé à partir de 14 ans, mais de toutes évidences, s’il y a des enfants autour de la table, ce ne sera pas insurmontable pour eux, même s’ils n’ont que 8 ans.

DSC04020

Le livret des règles

Comment ça marche ?

Commençons par un état des lieux. On va tout d’abord installer le plateau de jeu sous forme de tuiles modulaires qui représenteront les différents lieux traversés par nos héros souris. les tuiles sont recto verso et représentent soit le sous sol ou les galeries, soit des pièces de maison.

DSC04021

On place ensuite le tableau d’histoire. Sur la gauche se trouve un décompte de pages de livres. On partira de la page 1 (jeton sablier) jusque la page donnée par le scénario (page 6 par exemple), où l’on placera le jeton « FIN ». Et ce décompte n’est pas en rapport avec le nombre de tours de jeu. En fait, si une souris perd tous ses points de vie, elle sera capturée et on avance le décompte. Alors attention à ne pas faire trop de bêtises ! En effet, si le sablier atteint la fin avant que le but du scénario ne soit réalisé, vous perdez la partie.

Enfin, on place les cartes rencontres et les cartes de fouilles.

DSC04022

Le tableau d’histoire avec le sablier, et le jeton « fin », les cartes F (fouille) et (R) rencontres

Chaque joueur prend ensuite un ou plusieurs héros (selon les besoins du scénario), lui attribut son matériel de départ et une compétence, puis place sa figurine sur la case de départ.

DSC04027

Collin, son équipement et la compétences qu’il a choisi (position défensive)

Chaque héros a ses capacités :

Sa force de combat, qui sera améliorée avec des armes (corps à corps ou à distance)

Sa valeur de défense, qui sera elle aussi améliorée avec des armures

Sa valeur de savoir, qui permet d’utiliser certains équipements, sorts et autres, ou désamorcer des pièges à souris

Sa valeur de déplacement de base, qui sera augmentée par une valeur aléatoire d’un dé.

De plus, le héros fera partie d’une classe de personnages qui va lui restreindre certains équipements et certaines capacités.

DSC04029

En haut à gauche, les capacités d’attaque, de défense, de savoir et de déplacement. Collin a 3 pts de vie

Enfin, on aura une habilité de base et on pourra choisir une carte de capacité (valable pour notre classe de personnage). La capacité donne un avantage par tour mais coûte des pions « fromages » que l’on gagne grâce à des combats ou certains sorts…

DSC04030

A chaque fois que nos héros entreront sur une nouvelle tuile (où après l’avoir retournée), des créatures arrivent pour vous gâcher le plaisir de l’exploration.On place alors les figurines ennemies sur le plateau à des endroits précis. Ceci est donc à faire dès le départ, puis à chaque nouvelle tuile que l’on explore.

DSC04031

Les monstres sont placés

On prépare, ensuite, l’ordre du jeu en mélangeant des petites cartes (cartes initiatives) de chaque personnages sur la tuile (créatures y compris) et on les place sur le tableau de l’histoire.Ces cartes détermineront l’ordre du tour des joueurs (et des monstres). Les monstres seront bien sûr joués par des règles précises. En fait, ils doivent s’approcher de vous et vous combattre. Un joueur au hasard s’occupe d’eux.

DSC04033

Placement des cartes initiatives à droite. Collin joue en deuxième puis ce sera l’araignée

Nous voilà fin prêt pour le tour de jeu… Donc chaque joueur va jouer son tour selon l’ordre des petites cartes. Et entre deux , l’un des joueurs devra faire les créatures quand ce sera leur tour.

Que peuvent faire nos héros ?

Et bien c’est simple, ils ont droit à un déplacement, une action principale et quelques actions gratuites. L’ordre  est libre.

Déplacement : On regarde la valeur de déplacement du héros, on jette un dé et on ajoute le chiffre indiqué. On peut alors bouger jusqu’au total de cases (diagonale y compris). Bien entendu, si notre souris est attaquée, on ne peut plus aller se balader.Toujours pour le déplacement, il faudra tenir compte de notre petite taille. Ainsi, nous aurons des conditions précises pour grimper sur une table ! Comme par exemple, grimper le long d’un balai…

DSC04034

Voilà un balai qui permet de monter sur la table, mais cela coûtera 3 cases de déplacement

Action principale, là on a le choix entre :

Se déplacer de nouveau : On refait un déplacement

Combattre : On doit être à côté ou sur la même case qu’une créature ennemie si on est en corps à corps ou sur la même tuile en combat à distance. On prend alors la valeur de combat et ses bonus apportés par les armes. Cela nous donne le nombre de dés à jeter. Et on touche pour chaque symbole « épée ».A l’inverse, pour se défendre, ce seront les symboles bouclier et les bonus d’armure.

DSC04035

Epée qui ajoute un dé d’attaque et armure qui peut ajouter un dé de défense

C’est aussi là que l’on aura des fromages puisque les dés ont un symbole « fromage », mais attention les créatures pourront aussi en avoir et ils seront ajoutés à la meule du plateau d’histoire. Si elle est complète, boom ! Le sablier avance et un monstre apparaît en plus. en général, c’est un balaise du genre pas commode !

DSC04036

Les méchants ont deux fromages aux dés, on ajoute les fromage à la meule

Explorer : Si nos héros ont éliminé les ennemies, ils pourront alors se diriger vers une nouvelle pièce (tuile) ou monter du sous-sol vers l’étage (ou l’inverse) en retournant la tuile.

DSC04037

Les tuiles doivent être au même niveau (passage bleu)sinon il faut grimper par la flèche orange et retourner la tuile

Fouiller : Devinez ? on prend une carte fouille. Celle-ci nous donne des armes, des avantages ou parfois des événements pas toujours désirés. Dès que la fouille convient, on ne pourra plus fouiller sur cette tuile, sinon on peut continuer.

Récupérer : Nos souris seront parfois assommées ou empêtrées. Cette action permet de nous remettre sur pied, mais nous fait perdre du temps. Surtout dans un combat.

Les actions gratuites

Les actions gratuites nous permettent de se passer de l’équipement entre les héros, de s’équiper soi-même ou d’acheter avec 6 fromages une nouvelles carte de capacité

Ajoutons à cela, la possibilité d’utiliser une fois par tour, une de nos capacités, mais là il faudra payer du fromage…

DSC04038

vue d’ensemble

Voilà, vous connaissez maintenant l’essentiel des règles de M&M.

Bien entendu, il y a quelques règles de plus et bien amusantes comme par exemple la possibilité de catapulter des grains de raisins avec une fourchette, de traverser des zones logiquement inaccessible grâce à un hameçon et un fil de pêche, de se déguiser ….bref une multitude chose supplémentaires selon votre matériel.

DSC04039

Et parmi les ennemies, il y a Brodie le chat, qui pourra vous balayer de sa patte.

DSC04040

Ce qu’il y a de bien dans M&M, c’est qu’on ne meurt pas ! Si vous perdez tous vos points de vie, ou si vous êtes emporté par un courant dans le caniveau ou tout autre événement, votre souris ne va pas mourir. Elle sera capturée, elle perdra tout son équipement, ses fromages et le sablier va avancer… mais vous pourrez revenir en jeu dès que tous les ennemies de la tuile seront morts.

Mon avis personnel ?

J’insiste, mais franchement le matériel est magnifique ! Malgré un livret de règles un peu lourd, vous allez maîtriser rapidement le jeu. Je conseille toutefois, pour ne pas perdre toute la saveur de l’ambiance, de jouer une fois tout seul (car c’est possible), avant de le partager avec vos amis ou vos enfants. Cela vous évitera de plonger dans le livret de règles en pleine partie pour vous consacrer, plutôt, à fond au scénario.Cela permettra aussi de répondre instantanément à toutes les questions pendant le jeu. Ainsi vous allez vite devenir le maître du jeu et instaurer toute la saveur de Mice and Mystics. J’ai même trouvé encore plus amusant, qu’un des joueurs fassent les méchants et que ce rôle, en laissaant encore plus de mystères (par exemple, il sera le seul à savoir où il faut fouiller)

MICE and MYSTICS plaira aux joueurs qui aiment manipuler les figurines, mais il plaira également aux enfants. je dirais à partir de 8 ans, si un adulte maîtrise bien la règle et s’il accompagne les enfants dans les choix stratégiques. Je pense que c’est le jeu idéal pour les fêtes de noël, pour son ambiance et son design. Attention quand même, car il y aura des combats avec des rats, des araignées,etc… Ce n’est pas que de « l’eau de rose ».

Nbre de joueurs : 1 à 4

Age : 14 ans (moins possible)

Vous le voulez ? : Cliquez ici

9 commentaires sur “MICE and MYSTICS – Test de l’alchimiste

  1. Christophe Dien
    9 octobre 2013

    Très bonne article! Lecture et mise en page très agréable avec ces nombreuses photos!!

    Je suis également très emballé par le jeu après une partie d’essai (1er scénario) et ne vais pas tarder à l’acquérir !

    Petite question de règle sur les points de vie des héros ou ennemis: est ce que l’on bat un ennemi avec un seul point de santé une fois qu’il perd son seul point de santé (coeur) oubien lorsque il prend une 2ème touche ? On s’est posé la question sachant qu’il y a des insectes sans coeur sur les cartes et qu’ils semblent tués dès la 1ère touche!

    Je mets de ce pas votre site dans mes favoris ludiques!

    Ludiquement

    Christophe (Zuton38)

    • tapimoket
      9 octobre 2013

      Tout d’abord merci pour votre soutien.

      Commençons par la question et observons bien la règle dans le détail.
      Effectivement, certains ennemis n’ont pas de cœur et là, c’est simple, ils meurent au premier coup qui n’aura pas été paré par un bouclier…ça leur apprendra !

      En page 1 de la règle, il est dit pour les cœurs « C’est le nombre de blessures que la souris peut supporter avant d’être capturée » et pour les ennemis « C’est le nombre de blessures qu’un ennemi peut encaisser avant d’être vaincu ». Ainsi pour un ennemi à un seul cœur, il pourra supporter une blessure et donc être vaincu qu’à la suivante… Enfin c’est ce que j’en déduis. Ainsi Tilda peut prendre 3 blessures et n’est capturée qu’au coup supplémentaire non paré.

      Attention cependant, les ennemis à un seul cœur sont justement des « Boss » et vous êtes sensés poser toutes les cartes de brodie le chat ou vanestra l’araignée. Ainsi Brodie ne sera complètement vaincu qu’une fois toutes les cartes retirées (soit 4 touches), et oui !

      Enchaînons par le blog.. En bas à droite de votre écran, il apparaît, sur ce blog, une étiquette « Suivre ». Vous cliquez dessus et vous entrez votre adresse mail. Ainsi, vous recevrez un mail chaque fois que je poste un article … C’est pas cool ça ?

      Et pour conclure, si vous comptez faire une acquisition, pensez à mon sponsor 😉 (L’alchimiste Reims est très compétitif)…. oups, pas de pub !

      En espérant avoir su vous répondre comme vous le vouliez… A bientôt pour d’autres articles et amusez vous bien et encore merci de me suivre …

      • gravaillon
        12 mars 2014

        Grosse erreur sur une question posée maintes fois ! Les ennemis qui n’ont pas de cœur sur leurs cartes sont tués dès qu’ils sont blessés et c’est la même chose pour ceux qui disposent d’un cœur sur leur carte ! La différence étant que les ennemis sans cœur englobent des groupes d’ennemis, tandis que les ennemis avec des cœurs englobent des ennemis uniques (comme brodie le chat).

        Cela n’est certes pas clair mais c’est bien comme cela que ça fonctionne et c’est pareil pour les souris. Si tilda subit 3 blessures, elle est IMMEDIATEMENT capturée ! 3 blessures et non capturée à la 4ième ! Cela est la réponse officielle de Jerry Hawthorne, l’auteur du jeu.

        • tapimoket
          12 mars 2014

          Toujours bon à savoir
          Merci

  2. Pingback: La sélection de Noël de L’Alchimiste | Le grimoire de l'Alchimiste

  3. Pingback: AS D’OR 2014 – Les pronostics… | Le grimoire de l'Alchimiste

  4. Pingback: LA SÉLECTION DE NOEL de L’ALCHIMISTE – Du best of ! | Le grimoire de l'Alchimiste

  5. Scatologus14
    27 février 2015

    Bonjour,
    Il y a une petite erreur dans la section combattre . Lors d’un combat, une souris touche son adversaire avec une arme de mêlée pour chaque épée ET épée/bouclier obtenu par les dés (et non pas chaque épée seulement), et avec une arme de jet pour chaque arc obtenu avec les dés.
    Merci pour ce descriptif

  6. Florian
    12 novembre 2016

    Voici un lien vers des règles adaptées au superbe matériel de Mice and Mystic, mais qui le transforme en un jeu plus orienté combats et exploration,
    plus riche et varié, avec une dynamique de jeu plus rapide (1h),
    des persos et des bestioles plus typées et intéressantes ;
    ce qui renouvelle complètement le plaisir d’y jouer.
    La narration en moins… A vous d’écrire de nouveaux scénarios.
    https://drive.google.com/open?id=0Bz22LrHZ_PzgQkJMRThyb2h2SVE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 8 octobre 2013 par dans 1-Plateau, 2-Stratégie, 4-Conséquent, Aventures, Connaisseurs, Famille, Occasionnels, et est taguée , , .

Le Grimoire a eu

  • 240,448 visites
Follow Le grimoire de l'Alchimiste on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :