Le grimoire de l'Alchimiste

Vivre les jeux !

QUANTUM – Test de l’alchimiste

Nom de Code : QUANTUM

quantum01

Testé au Centre National du Jeu lors de la manifestation CREAGAMES, ce jeu m’avait laissé dubitatif lorsqu’il fut présenté sur tric trac TV encore sous sa forme prototypée…  Wa ! La vache, j’utilise des mots supers compliqués… Surement à cause des nœuds qu’il a provoqué dans ma petite tête après une partie. C’est d’autant plus rageant que j’ai perdu à cause d’un tout petit tour de retard.  J’avais choisi la méthode agressive et le gagnant, quand à lui, la méthode de développement de pouvoirs. Vu notre faible écart final, on ne peut donc constater que ce jeu ouvre un tas de possibilités pour atteindre son but. (ci dessous mon adversaire)

adversaire

Qu’est ce que Quantum ? Déjà, soyons clair, les règles sont très très simples. La complexité sera présente dans vos stratégies car les possibilités de vaincre sont nombreuses. Quantum est difficile à qualifier de « jeu de plateau ». En effet, il se joue effectivement sur un plateau composé de tuiles modulaires représentant la galaxie … enfin quelques planètes selon le nombre de joueurs.

quantum02

Les vaisseaux, quant à eux, sont représentés par des dés dont les valeurs correspondent à des types de vaisseaux différents.

Donc un mélange dés / plateau … On aurait presque pu en rester là, mais l’auteur a également ajouter des cartes ! Ces cartes amèneront des pouvoirs permanents (3 maximum, cartes blanches) ou éphémères mais bien puissants (utilisable qu’une seule fois, cartes noires).

Quantum03

Nous voilà donc face à un jeu où la mécanique s’étale sur trois supports (dés, plateaux, cartes). Cela pourrait  faire peur, mais rappelez-vous de « Troyes » … Donc on peut dire que ça peut le faire, vu le succès de « troyes »

A cela, vous ajoutez un plateau individuel qui vous servira à stocker vos éléments de jeu : Cartes et Vaisseaux (dés) mais surtout pour vous donner une aide jeu très claire, décrivant chaque valeur de vaisseaux, les actions possibles, etc…

Quantum04

Et vous voilà devant quantum

quantum05

Comment c’est y que ça marche ?

A chaque tour les joueurs ont 3 actions. Se déplacer, envoyer un vaisseau tout neuf, suite à une destruction, attaquer, conquérir, faire de la recherche pour prendre des cartes

Ces actions auront un but pour la victoire : Contrôler 5 planètes (Du moins à 3 joueurs). Pour cela, vous devrez amener des vaisseaux-dés autour de la planète avec la valeur exacte indiquée et dépenser 2 actions pour poser un petit cube sur la planète, représentant votre colonie. Une fois conquise, elle le restera ! Donc impossible d’aller écrabouiller des millions de pauvres innocents colons avec un lot de bombes à neutrons. On n’est pas à Eclipse !

Par exemple, pour cette jolie planète paisible où coule une eau fraiche, je devrais l’entourer de dés dont les valeurs additionnées donnent 8 et là je pose un cube sur la planète « altair 85»

quantum02

5 cubes posées sur 5 planètes et c’est gagné !

Comment amener des vaisseaux ?

Bon au début, vous aurez déjà une planète à vous. Cool ! Plus que quatre à faire !

Et autour de votre planète de départ, 3 dés-vaisseaux tirés au hasard (suffit de jeter 3 dés…) on les place alors sur 3 cases parmi les huit qui entourent la planète.

Puis pour une action, vous pouvez déplacer un dé-vaisseau. Et le déplacement est facile aussi à comprendre : Votre dé indique 3, vous vous déplacez de 3 case, si il indique 5, vous vous déplacez de 5 cases. Voilà comment aller entourer une planète.

Bon… Rappelez-vous, qu’au final, il ne faut pas amener des dés-vaisseaux autour, mais il faut aussi que leur total doit faire le chiffre exact ! Alors on pourrait se déplacer vite vers une planète avec un 6. Mais manque de bol, encore faut-il avoir une planète de valeur 6 ! Damned !

En plus, on ne se déplace pas en diagonale, on ne traverse pas des planètes ou d’autres vaisseaux… On va vite se rendre compte que l’espace sidéral peut devenir aussi encombré que l’autoroute du soleil.

Bien entendu, on pourra attaquer ses petits camarades ! Pour cela vous amenez votre dé –vaisseaux sur un dé-vaisseaux ennemi et boom !  Chacun jette un dé (de combat) et ajoute la valeur de son vaisseau et les bonus éventuels des cartes… Inutile d’envoyer une armada à la Star Wars, car c’est le plus petit total qui gagne ! Re damned !

Bon, j’ai parlé de cartes ? Ah oui, lorsque vous avez conquis une planète, vous pouvez prendre une carte qui amènera des bonus bien balaises. Vous avez le choix entre des pouvoirs permanents ou utilisable qu’une fois. Par exemple, retirer 1 à vos jets de combats (permanent, n’oublions pas que retirer « 1 » est un avantage dans ce jeu), ou ajouter un vaisseau à votre flotte (pouvoir éphémère). Des cartes peuvent être également gagnées après 6 actions de recherche.

Dernier truc, chaque vaisseau, selon sa valeur aura un pouvoir. Par exemple, se déplacer en diagonale, pouvoir transporter un autre dé-vaisseau, changer de valeur, etc…

Bon, voilà, je ne vais pas vous expliquer tous les détails mais l’essentiel est là. Alors vous avez vite compris, qu’il ne faut pas prévoir une heure pour expliquer les règles.

Ce que j’en pense ?

Personnellement, je trouve le matériel très classe ! Un style épuré, sobre qui ne fera pas usine à gaz. Seul petit truc, les vaisseaux sont des dés et cela fait perdre un peu de l’ambiance « spatiale ». D’un autre côté, ils sont l’essence même du jeu, donc difficile de faire autrement. On aurait pu mettre à la rigueur, des figurines de vaisseaux avec des valeurs… Mais bon, je chipote. Les cartes, en revanche, sont très bien illustrés et de toute beauté.

Je me répète mais J’ai également apprécié la simplicité des règles.

En fait, bien qu’il ne soit pas le plus beau, de tous les jeux que j’ai testé lors de cette manifestation au Centre national du jeu, je crois bien que c’est quantum qui m’a le plus séduit pour sa mécanique. Le jeu est bien équilibré, demande de la concentration, de la stratégie et de la tactique… (D’où les nœuds au cerveau). A cela, ajoutez une dose de diplomatie orale pour pousser vos adversaires sur les autres afin que vous soyez tranquille dans votre coin…

Ce jeu s’adresse aux joueurs qui ont un peu d’expérimentation ou aux joueurs aimant les tactiques de stratégie. Si vous êtes de ceux-là, alors foncez !

Nombre de joueurs : 2 à 4

Age :  8 ans (à confirmer)

Vous le voulez ? Cliquez  ICI   Réservez le, il sera disponible vers le 22.11

DSC03889

2 commentaires sur “QUANTUM – Test de l’alchimiste

  1. Pingback: Les Retours d’ESSEN – Découvertes | Le grimoire de l'Alchimiste

  2. Pingback: La sélection de Noël de L’Alchimiste | Le grimoire de l'Alchimiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 26 septembre 2013 par dans 1-Plateau, 2-Raisonnable, 2-Stratégie, Connaisseurs, Experts, Futuriste, et est taguée , , .

Le Grimoire a eu

  • 245,660 visites
Follow Le grimoire de l'Alchimiste on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :